Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2008

Médiathèque : les élus communistes montent au créneau.

gallerie-1123494493052-127.0.0.1.jpg

Alors que Valérie Fourneyron compte sur l'effet Armada et les grandes vacances pour faire oublier les bourdes de communication et de gestion sur le dossier de la médiathèque, les rouennais continuent à se mobiliser pour que le projet ne soit pas enterré.

Par une pétition nous l'avons déjà dit qui ne se contente plus d'être en ligne, mais qui circule aussi en version papier.

Mais plus intéressant, signe peut être que les lignes bougent, les élus communistes au Conseil Municipal de Rouen, par la voix de Didier Chartier, indiquent dans un communiqué , qu'ils souhaitent que les fonds patrimoniaux municipaux ( 16 kilomètres de linéaires de rayonnages, plus de 400 000 documents divers - livres, périodiques, incunables...- dont certains d'une valeur inestimable, tels les manuscrits de Flaubert ) intègrent les fonds patrimoniaux départementaux.

A lire entre les lignes, on pourrait y retrouver l'idée d'une grande médiathèque à vocation régionale, et non pas l'idée "d'archives vivantes" devenue si chère au Maire de Rouen après avoir lu le Paris-Normandie du 9 juillet dernier.

Pendant ce temps là, l'adjoint à la politique de la lecture publique, Guy Pessiot, pense à installer la climatisation à la bibliothèque Villon...

Dieu merci, le ridicule ne tue plus...

11:29 Publié dans Médiathèque | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |

Écrire un commentaire