27/01/2009

Une urgence à géométrie variable.

AA018190.jpgOn avait cru comprendre que la création de la grande Communauté Urbaine de Rouen devait intervenir au plus tôt puisque voulue par Laurent Fabius, et donc obligatoirement plébicitée par les socialistes locaux. Ne pouvant pas intervenir dès ce premier janvier, un minimum de débat démocratique ne pouvant être malheureusement évité, on reportait donc l'entrée du projet clés en main du Président de l'Agglo au premier janvier 2010.

Seulement voila, on le sait depuis, certains réfléchissent, font leurs comptes, et ne se retrouvent pas nécessairement dans un projet fabiusien qui prend l'eau.

Or la réalisation d’une communauté urbaine est primordiale pour Rouen et son agglomération. Dans une Normandie peut-être réunifiée, il  semble indispensable d’explorer toutes les voies permettant de créer ce qui serait la première collectivité territoriale du nord ouest de la France, capable de peser dans le concert des grandes métropoles européennes notamment sur le plan du développement économique et de l’aménagement du territoire. C’est aujourd’hui une impérieuse nécessité.

En élus responsables et constructifs, comme d'autres élus et collègues de l'Agglomération qui souhaitent prendre toute leur part dans la réflexion, le groupe Centre, Démocrates et Indépendants a souhaité redonner sa chance au débat en demandant au Maire de Rouen de bien vouloir interpeller le Président de l'Agglomération rouennaise afin que soit engagée le plus rapidement une réflexion collective, avec l'étude d'autres scénarii, notamment en direction de la Communauté d'Agglomération Seine-Eure.

Refus de l'intéressée de considérer la motion.

Alors urgente ou pas urgente la Communauté Urbaine ? Pour le Maire de Rouen, une chose est sûre : tout dépend de qui pose la question, mais surtout ne pas déplaire au premier adjoint de Grand Quevilly.

00:01 Publié dans Rouen Agglo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |

Écrire un commentaire