Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Bis Répétita.

    tmp_10275.jpg

     

    A Rouen, cela devient une habitude.

    2008, Valérie Fourneyron au sujet de la Médiathèque, un projet jugé "trop élitiste" : "On rase !",

    Aujourd'hui, lundi 30 Août 2010, c'est au tour de Camille, oeuvre éphémère d'Arne Quinze, d'être rasée de la carte.

    Pour demain, les paris restent ouverts...

  • Chiche ?

    201008304c7afc9666872-0.jpgSouvenez vous :

    Juillet 2010, pour ne pas rester en reste par rapport à un Laurent fabius porteur du projet Normandie Impressionniste dont on aura vu la réussite tout cet été, l'équipe municipale et son Maire décidaient la consécration de leur "Rouen Impressionné" par l'érection d'une oeuvre ephémère sur le pont Boiedieu, "Camille" d'Arne Quinze pour la bagatelle de 210.000 euros.

    Lors du Conseil Municipal du 02 juillet dernier, notre collègue Bruno Devaux lançait un pavé dans la mare, en proposant rien de moins que de sauver l'oeuvre d'Arne Quinze de la tronçonneuse et du pilon, après deux mois d'exposition sur le pont Boieldieu. Cette sympathique initiative avait reçu le soutien de l'ensemble des groupes d'opposition et des élus verts et apparentés. Fin de non recevoir du Maire de Rouen, Camille ne passera pas l'été.

    L'initiative ne passa pas inaperçue, et dans la foulée, c'est le Club de la Presse de Haute-Normandie qui militait pour le maintien du Mikado orange sur son pont et non son démontage à la fin de ce mois d'août en lançant une pétition en ligne.

    Las, malgré les efforts, l’œuvre d’Arne Quinze devrait être détruite lundi matin. Pour un dernier hommage, le Club de la Presse donne donc rendez-vous ce

    DIMANCHE 29 AOUT à 17h00 sur le Pont Boieldieu pour un HAPPENING

    où sont invités famille et amis.

    Une précision toutefois de la part des organisateurs : Tenue orange souhaitée !

    Sait on jamais…

     

  • Les Arts des Hauts : c'est reparti pour une nouvelle édition.

    Les Arts des Hauts, c'est reparti pour une nouvelle cuvée 2010.

    Initiées par pierre Albertini et son équipe, la manifestation a prouvé ses lettres de noblesse et continue à ravir tous ceux qui sont amoureux du cinéma en plein air et du théatre de rue, dans la foulée de Vivacité. Organisé par la ville de Rouen en partenariat avec l’Atelier 231 , Les Arts des Hauts de Rouen sont un évènement de la fin Août à ne pas manquer.

    Au menu, spectacles et animations gratuites qui auront lieu sur la place du Chatelet à Rouen les vendredi 27 Aout et samedi 28 Aout.

    Voici une sélection dans le programme :

    p04031.jpg« Silences amusants d’un couple en blanc » par la compagnie Sivouplait Vendredi et samedi à 18h
    « Venue tout droit de l’Empire du Soleil Levant, la compagnie Sivouplait avec un spectacle visuel et gestuel composés de petites saynètes à la fois drôles et poétiques. Simple et sans prétention et c’est ce qui fait la fraicheur du spectacle dont l’humour s’en trouve accentué par tous les codes culturels propres au Japon. »

     

    pudding-guinguette.jpgLa Guinguette du Temps Perdu de Pudding Théâtre Vendredi et samedi de 18h30 à 20h30
    « Le Pudding Théâtre propose sa guinguette sur la place du marché. La guinguette du Temps Perdu est avant tout un lieu de convivialité, de rencontres, un nid à personnages, un écrin à scènes artistiques, mais aussi un espace fait de bric et de broc, de vieilleries, d’antiquités, du bar ouvragé avec des pièces de quincaillerie aux vieux fauteuils moelleux au velours râpé. Y’ aura l’Alphonse, le Gégéne, la Marie, l’Élisabeth … »

    3-pointsdesuspensions.jpgVoyage en bordure du bord du bout du monde par la compagnie Les trois points de suspension Vendredi à 20 h 30
    « Inspiré des films déepouvante des années 50, ce théâtre de bric à brac nous conte comment ce philosophe sans tête a traversé des aventures extraordinaires avant de rencontrer les frères Grimox. Fabricants d’improbables ils nous entraînent dans un suspens étrange, dans une aventure pleine de dangers, de cascades acrobatiques sans matelas, de chants, de magie noire sans poule et de maléfices… »

    krilati.jpg

     

    Racines par la compagnie Les Krilati Samedi à 20h30
    « Quatre mystérieux personnages se retrouvent près d’un viel arbre endormi en attente d’un départ vers un possible ailleurs… Avec ce nouveau spectacle, les krilati allient l’Humour et la Poésie d’un spectacle sans paroles à le performance purement circassienne…«

     

     

     

    Un incontournable pour tous ceux qui sont amoureux du théatre de rue pour la septième année consécutive. Ça se passe place du Chatelet où comme d'habitude les associations de quartier sauront régaler nos papilles à la guinguette contre quelques Tunes qu'on aura préalablement échangé contre nos euros.

    Le programme complet est téléchargeable sur le site de l’Atelier 231

  • HAVAH : un dispositif unique en France, preuve à l'appui sur France 3.

    HAVAH : Un sujet mis à la une ce soir sur France 3.

    Entre inqiétudes et fin du dispositif comme l'expose Laurence de Kergal, et un "rien ne bouge" comme voudrait l'affirmer l'Adjointe aux Affaire Sociales Caroline Dutarte, un sujet qui permet de constater la spécificité d'un modèle de solidarité et de mixité pas comme les autres.

     








  • Jeux Olympiques de la Jeunesse : Singapour ouvre le bal.

    010.jpgCes deux prochaines semaines, Singapour entre dans l’histoire des Jeux en devenant la première ville à accueillir les Jeux olympiques de la jeunesse qui se sont ouverts la nuit dernière

    Ces jeux, qui se tiendront tous les deux ans, constituent un événement sportif international de haut niveau pour les jeunes en alliant sport, culture et éducation. De nouveaux Jeux créés pour éduquer, impliquer et influencer les jeunes athlètes, tout en les encourageant à jouer un rôle actif au sein de leurs communautés respectives.

    Environ 370 000 spectateurs devraient se rassembler pour encourager ces jeunes athlètes venus du monde entier, âgés de 14 à 18 ans pour des Jeux inauguraux qui proposeront une compétition de haut niveau avec 26 disciplines sportives, ainsi qu’un programme culturel et éducatif couvrant un large éventail de thèmes incluant les valeurs olympiques.

    L'occasion de se rappeler une promesse de campagne d'une possible édition rouennaise en 2014 par la candidate Valérie Fourneyron mais qui n'aura pas fait long feu face à un intérêt plus marqué de la part du Comité National Olympique et Sportif Français pour une candidature française aux Jeux Olympiques d'Hiver de 2018.

    Plus d'infos et de vidéos sur http://www.youtholympicgames.org/