Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2012

42.

contenu-marque-discours-corporate.jpgIl y a peu, nous avions jugé bon de relayer ici, un appel de l'Association Kalaweit à aider à sauvegarder des hectares de forêt primaire à Sumatra, afin de préserver la biodiversité, dans un pays où les plantations de palmiers à huile sont légion, par une demande accrue des grandes sociétés agro-alimentaires mondiales qui trouvent là un approvisionnement à bon compte, peu propice à la santé, mais surtout loin des yeux des consommateurs que nous sommes.

Celui-ci aurait pu passer inaperçu, s'il n'y avait eu en parallèle, mise en avant, l'association de Rouen et de son Palais des Sports, avec l'une de ces entreprises, pointée du doigt par un organisme internationalement reconnu comme le WWF, comme pouvant mieux faire en terme d'approvisionnement dans l'élaboration de ses produits.

Étonnant de voir comme ceux qui sont aujourd'hui aux commandes s'accomodent et recherchent les oboles de grandes entreprises pour financer leur politique locale, quand ailleurs, nationalement, il ne cessent de vilipender une France vendue à ces mêmes entreprises. Étrange reprise d'un système d'indulgences mis en place par l'église catholique au Moyen-Âge et qui nous aura donné la Tour de Beurre, et qui aujourd'hui nous permet d'obtenir une oeuvre d'Art dédiée à Aimé Cesaire, un futur Centre de Congrés, une Arène sportive..., un repas pour les défavorisés ou des douceurs dans le colis de fin d'année de nos anciens....

Que n'aurait-on pas entendu, si l'équipe municipale précédente, en avait osé le dizième ? Ville bradée, renoncement du politique et faillite d'un service public vendu "aux puissances de l'argent". Un discours rodé, huilé, comme ceux que l'on entend aujourd'hui à l'approche de campagnes présidentielle et législative, mais étonnament passé sous silence une fois quitté l'Assemblée pour retrouver les lambris feutrés de l'Hôtel de Ville.

Si pour notre part, nous sommes conscients que dans un contexte financier difficile, la puissance publique ne peut pas tout, nous ne souhaitons pas la voir muselée par un recours systématique de bouclage de fin de mois de projets municipaux non financés par de l'argent public par appel au privé.

Participer financièrement à des manifestations, des expositions, pratiquer le mécénat et montrer là un engagement citoyen dans la vie de la Cité est une chose, mais perdre sa liberté de parole pour service rendu et peur de voir se fermer le robinet du sponsoring n'est pas acceptable.

C'est ce que nous avons voulu dire en nous engageant sur la sauvegarde d'un hectare de forêt à Sumatra ; une action symbolique, qui peut paraître éloignée des attentes des Rouennais, notamment des plus défavorisés, et que le Maire de Rouen, droit dans ses bottes, aura qualifié de "coup politicien", quand il s'agit pour nous de parler conviction et action publique.

Une action symbolique qui aura eu le soutien financier de 42 Rouennais, et au delà de messages de soutien et de sympathie de nombreux autres qui ne se reconnaissent pas dans cette orientation prise par le Maire de Rouen et son équipe et qui ont tenu à nous le faire savoir.

23:49 Publié dans Action citoyenne, Blog, Rouen, Rouen Ensemble | Lien permanent | Commentaires (3) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |

Commentaires

Bonjour à tous,

Voici ce petit email pour vous informer de notre projet à Sumatra.

Nous avons collecté la quasi-totalité des dons pour acheter les 92 hectares. 7 hectares sont encore à la vente, et nous attendons des soutiens (notamment d’Australie) pour acheter ces derniers terrains.

Nous avons commencé les procédures pour l’obtention des titres de propriété officiels ; et nous avons payé à ce jour 48 hectares. Nous allons effectuer une transaction pour 30 hectares supplémentaires en Février, et le reste en Mars.
Les titres de propriétés sont délivrés sur la base de cartes, réalisés par les fonctionnaires du cadastre. Ci-joint la première carte concernant les 10 premiers hectares. Il faut compter 6 mois pour l’obtention d’un titre de propriété.

Vous recevrez tous un « titre de propriété » symbolique de la part de l’association dans les semaines venir.

Je vais passer du temps à Sumatra début Février et je compte vous envoyer des photos/vidéos de la zone.

N’hésitez pas à m’envoyer vos messages si vous avez des questions.

Merci encore pour votre soutien,

Écrit par : chanee | 19/01/2012

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Mr ou Mme Chanee,citations:nous avons collecté;nous avons commencé les procédures....je vais passer du temps à.....qui êtes-vous,par rapport aux élu(e)de ce site?par rapport à cette opération,?Quel votre responsabilité dans cette opération?Cordialement

Écrit par : Ducoudré | 20/01/2012

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Mr Ducoudre. Chanee est à l'origine de l'association Kalaweit qu'il a créé il a de cela quelques années. Il a quitté la France pour s'installer en Indonésie où il s'occupe de récolter des fonds pour sauver la forêt primaire et la biodiversité face à la coupe illégale et aux plantations de monocultures de palmiers à huile.

C'est lui qui a lancé cet appel à acquérir quelques hectares de forêt qui etaient à vendre, appel que nous avons relayé et auquel un certain nombre de rouennais à répondu.

Grâce aux dons de ceux-ci, nous avons pu nous porter acquéreurs symboliques d'un hectare, comme d'autres ailleurs l'ont fait également.

Une façon de montrer qu'à Rouen on s'intéresse aussi au développement durable et à la préservation de la planète.

J'espère avoir répondu à votre demande.

Cordialement.

Écrit par : Rouenperspectives | 20/01/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire