18/06/2012

Merci.

Sans titre.jpgLes conditions étaient difficiles, avec l’abstentionnisme et dans un contexte de victoire de François HOLLANDE alors qu’en 2007 notre candidat était déjà mis en difficulté dans des conditions plus favorables. Notre score de 42,04 % est honorable face à une candidate qui cumule toutes les fonctions et qui a multiplié les opérations de communication liées à ses fonctions.

Il s’agissait de plus d’une nouvelle circonscription dont il fallait appréhender la sociologie dans un contexte d’abstentionnisme peu propice à l’émergence de nouvelles candidatures.

  Néanmoins, nous étions des candidats nouveau dans le paysage politique de la première circonscription, et nos électeurs ont validé notre stratégie de rassemblement. Il faudra donc compter sur Jean-François BURES et moi pour mettre en œuvre la reconquête de l’agglomération avec les élus des oppositions municipales lors des prochains rendez-vous électoraux. D’autant plus que nous sommes passés à Mont-Saint-Aignan devant le véritable candidat qui siégera à l’Assemblée nationale pourtant maire de cette commune.

Cyrille Grenot.

00:27 Publié dans élections, Politique, Rouen, Rouen Ensemble | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |

Commentaires

Bravo à tous deux pour votre score très honorable compte tenu des conditions et bon courage pour continuer le combat de vos convictions et de leur mise en oeuvre.
Bien cordialement
MM

Écrit par : Monnier | 18/06/2012

Répondre à ce commentaire

assez de bla-bla comme on dit souvent et avec raison.
je pense qu'il est temps que vous mettiez en place , et sans ambiguité , une phase de reconquette de la ville de Rouen.
pour il faudrait:

1) avoir la liste des adhérents du centre , de l'u m p.
2) les soliciter ,les réunir .
3)établir un programme de conquette.
4)reprendre tout un processus sans les personnes qui n'ont pas réussies.

Écrit par : lomon | 20/06/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire