Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/06/2012

Trois mois.

xx.jpgTrois mois.

C'est ce qu'il aura fallu au Maire de Rouen pour réunir le Conseil Municipal depuis sa dernière assemblée, et prendre en son sein, des engagements et des décisions propres à organiser la vie de la cité.

Si l'on excepte le simulacre de conseil, décidé en l'urgence juste avant le premier tour des législatives, et sensé donner au Maire-Ministre candidate à la législature des délégations qu'elle avait déjà, ce sont donc 90 jours qui se seront écoulés où le plan de carrière du Maire de Rouen aura primé sur la gestion des affaires municipales Rouennaises.

90 jours aux dépens d'une bonne organisation des services municipaux, du respect des personnels, et de la continuité de l'action municipale.

90 jours aux dépens des élus qui devront lors du prochain conseil examiner pas moins de 85 délibérations, quand d'ordinaire on n'en débat que d'une quarantaine, en ne les portant à leurs connaissance qu'une semaine au préalable. Si on y ajoute, comme cela est d'usage, l'hommage à Ernest Anne, de possibles motions, la mascarade que sera l'élection du prochain Maire en la personne d'Yvon Robert et la possible demande d'un vote à bulletins secrets, c'est au respect du débat démocratique auquel on porte atteinte.

90 jours enfin aux dépens des Rouennais auxquels on promet que l'on reviendra après une escapade au 95 Avenue de France, mais qui durant toute cette période auront eu affaire à un abandon de poste manifeste de la part de celle qu'ils ont élue le 9 mars 2008, pour cause de boulimie électorale.

Commentaires

Quand les électeurs vont t'ils enfin ouvrir les yeux?

A quel moment vont t'ils enfin prendre conscience que cette bande "de bons à rien mauvais à tout"
leur prêche uniquement ce qu'ils ont envie d'entendre pour ce faire élire et ensuite ne rien faire hormis laisser pourrir la situation.

Hélas ce ne sont pas avec des personnages qui ne voient que leurs carrière et intérêts personnel au détriment de la collectivité que la commune, le département, la région, l'état vont se redresser.

Le chantier est immense et nous mous ne relèverons pas le défis avec ces pions.

Écrit par : mirage | 30/06/2012

Répondre à ce commentaire

ou en sont les finances de la ville, endettement, dates de remboursement etc....
Avons nous les moyens de dépenser 1,4 millions pour refaire le square Verdrel qui me semble tout à fait bien actuellement et les 4 millions pour la place du Gal De Gaulle etc......
Merci et bon courage.

Écrit par : hartout jacques | 30/06/2012

Répondre à ce commentaire

Tien revoilà un des slogans phare parmi tant d'autre, éternel bouclier de l’incompétence de ce vase de roses fanées.

Écrit par : mirage | 30/06/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire