Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/07/2012

Un nouveau plan de stationnement à Rouen.

parking-a-stationnement-payant-4138964hedfu_2084.jpgAu menu du Conseil Municipal de vendredi dernier, le nouveau plan de stationnement prévu pour Rouen, et co-élaboré avec la Créa.

Si l'idée de cette co-élaboration va plutôt dans le bon sens, l'essentiel des flux sur le territoire rouennais venant de communes limitrophes, les décisions mises au vote cache pourtant quand on les cherche, quelques augmentations substantielles que l'on prendra encore une fois dans la poche des Rouennais.

Grande nouveauté en matière d’organisation de ce mode de stationnement, la municipalité aura décidé en effet l’établissement d’un découpage par zone de durée de stationnement. Dorénavant, il y aura répartition des zones en deux durées distinctes : une courte durée et une moyenne durée qui se verront attribuée chacune une tarification différente.

- en zone de courte durée : 1,20 € / h avec un minimum de transaction de 0,60 € (correspondant à une durée de stationnement de 30 minutes) et une linéarité des tarifs par paliers de 5 minutes (0,10 €) jusqu'à 2 h,

- en zone de moyenne durée : 1 € / h avec un minimum de transaction de 0,50 € (correspondant à une durée de stationnement de 30 minutes) et une linéarité des tarifs par paliers de 15 minutes (0,25 €) jusqu'à 4 h.

Comme indiqué dans la délibération, s'il n’y a pas d’augmentation de tarif et même une diminution pour les futures zones de moyenne durée et par rapport aux zones parcs en ciel (2€ pour 90min) vouées à disparaître, il apparait toutefois que la délibération proposée a pour vocation non dissimulée (cf p2 dernier paragraphe)

« de dissuader le stationnement de longue durée des visiteurs pendulaires, en supprimant les poches de stationnement gratuit en centre-ville (910 places concernées) et en étendant le stationnement payant prioritairement sur le quartier Gare, l’île Lacroix (partie Ouest), la rue Verte, la rue Méridienne, la rue Saint-Julien, l’avenue de Caen, ».

Au final à n'en pas douter, une augmentation des zones payantes et des zones à contrainte horaire, l’adverbe « prioritairement » laissant sous-entendre une future augmentation du zonage payant et limité dans le temps non délimité dans la délibération, et de nouvelles contraintes pour les automobilistes en étendant les zones payantes et en limitant dans le temps leur stationnement.

Concernant le stationnement résidentiel de surface, dorénavant Rouen ne sera plus découpée en 4 mais 9 secteurs avec toujours une tarification unique.

Aux quatre formules d’abonnement actuelles

  • · au mois : 15 €,
  • · au trimestre : 40 €,
  • · au semestre : 70 €,
  • · à l’année : 120 €.

On substituera dorénavant

  • une délivrance du macaron annuel : gratuite,
  • un forfait hebdomadaire : 3,50 € la semaine,
  • un forfait journalier : 1 €.

Avec 52 semaines dans une année, l’abonnement proposé reviendra donc tout de même à 182€ l’année. Rien moins qu'une augmentation de 62€ pour un abonnement annuel. Ce qui est loin d’être négligeable et est bien supérieur à l’inflation.

Le forfait journalier passera lui à environ 365€ par an environ, avec la disparition des possibilités de s’abonner au mois, au trimestre, au semestre ou à l’année, remplacées par une obligation d’abonnement journalière ou hebdomadaire sera particulièrement là aussi contraignante pour les habitants.

Mais c'est sur le stationnement en parking municipal non concédé que l'on trouvera le bouleversement le plus significatif.

Au delà d'unification tarifaire louable, il n’en demeure pas moins que l’augmentation des tarifs se révèle quasi généralisée. Certes on pourrait la considérer comme modeste mais pour autant bien supérieure à une simple indexation sur le taux d’inflation.

  • On citera l’abonnement trimestriel 7 jour sur 7 au vieux marché qui est passé de 290€ à 300€ et le tarif jusqu’à une heure de celui de la Haute vieille Tour de 1,50€ à 2€.
  • On relèvera aussi l’augmentation regrettable du forfait nuit de 1,50€ à 2€, augmentation significative qui fait perdre à ce forfait son objectif premier d’inciter  la population à venir se divertir le soir en ville.

Au final, après les 70% d'augmentation du prix du stationnement fin 2009, le nouveau Maire de Rouen commencera donc son mandat par une nouvelle ponction dans la poche des Rouennais, sous couvert de nouveau plan de stationnement. Chargé de faire respecter les nouveaux tarifs, le service de la police municipal sera renforcé, par l'embauche de nouveaux agents ASVP.

On aurait aimé en voir de même sur les services de la voirie, de la propreté ou des espaces verts, mais hélas, leur domaine d'intervention s'avère nettement moins prioritaire et rémunérateur pour l'actuelle équipe municipale.

 

00:34 Publié dans Conseil Municipal, Finances, nicolas zuili, Rouen, transports | Lien permanent | Commentaires (11) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |

Commentaires

Merci pour ces nombreuses information et à bientôt! :)

Marie.

Écrit par : CPAM Pau | 12/07/2012

Répondre à ce commentaire

des informations claires et précises sur cette nouvelle organisation du stationnement de résident que je trouve contraignant

Écrit par : cartegriseminute.com | 18/01/2014

j'aimerai bien savoir qui va mettre les pieces dans l'horodateur lorsque les resisants partiront 3 semaines en vacances... sachant que beaucoup de couples ont 2 voitures.

Écrit par : lhote | 18/07/2012

Répondre à ce commentaire

Scandaleux. Je possède la carte de stationnement résidentiel. Une bien belle augmentation que voilà. Et j'avoue ne pas comprendre le fonctionnement. Pour le forfait hebdomadaire, comment ça fonctionne ? On se déplace toutes les semaines à la mairie ? On paie à l'horodateur ?

Bref, tout ça est une belle arnaque. Une fois encore, on doit subir, serrer les dents, ouvrir le portefeuilles, et la boucler. Elle est belle la démocratie !

Écrit par : Laurence | 22/08/2012

Répondre à ce commentaire

Bonsoir,quelques précisions pour le stationnement résidentiel:la mairie Pasteur ne renouvelle dès maintenant au tarif de 15€ pour une durée d'un mois et ce jusqu'à fin Octobre,ensuite ce sera les forces de l'ordre municipal qui nous (donnera) délivrera à titre gracieux la carte de résident à charge pour nous d'amortir les parks-mètres (écologiques) écran solaire (non encore prévus a cet effet) au tarif de 3€50 la semaine et 1€50 la journée(à confirmer).Le HIC?Hyper centre zone GRISE rien n'est clair.Tout cela m'amène à poser plusieurs questions....Rouen persctive j'ai voté pour vous sous le sigle UDF pourquoi ne pas organiser une manifestation centre ville?Pourquoi ne pas demander des places RÉSIDENTS ?Combien de places de stationnement supprimées vous n'en parlez pas ;terrasses de bar et restauration,places de livraisons,place handicapée'(e)s jamais utilisée avec le macaron adéquat ,manifestation comme à venir avec les associations.ECT.A vous lire.

Écrit par : Ducoudré | 06/09/2012

Répondre à ce commentaire

Je suis écoeurée, aussi bien par les nouvelles dispositions de stationnement que par la façon dont cela a été communiqué (ou justement, pas assez).

C'est en allant faire renouveler mon abonnement annuel ce matin, que l'on m'a informée du changement de réglementation s'opérant à partir du 1er novembre. Quand j'ai demandé pourquoi cette information ne figurait pas sur le site http://www.rouen.fr/stationnement que je considérais comme une référence en la matière, on m'a répondu qu'il y avait eu des articles dans les journaux et que de toute façon il fallait attendre la mise en application des nouvelles dispositions pour que cela apparaisse sur le site!
Techniquement, cela devait être très difficile d'indiquer "Attention, à partir du 1er novembre de nouvelles dispositions concernant le stationnement à Rouen entrent en vigueur. Vous pouvez contacter le 02 XX XX XX XX pour plus de précisions".
Je trouve cela d'autant plus beau lorsque l'on peut lire en page 19 de l'étude réalisée par TRANSITEC (http://issuu.com/grand-rouen/docs/etude_de_stationnement) la phrase suivante : "L'évolution du zonage et de la réglementation fera l'objet d'un vaste plan de communication afin que tous les usagers disposent des informations nécessaires à l'organisation de leurs déplacements et au stationnement de leur(s) véhicules".

Par ailleurs, j'apprends également qu'il faudra à présent que la carte grise du véhicule soit à mon nom pour obtenir la carte de stationnement résidentiel. Les étudiants dont les voitures seraient au nom de leur parents n'ont donc plus qu'à courir à la préfecture pour payer gentiment les taxes associés à une nouvelle carte grise (110 € si on a une voiture de plus de 10 ans, sinon, c'est 220 € !) et qu'il n'avait pas prévu dans leur budget.

Jusqu'à ce matin, j'étais satisfaite de l'organisation de mes déplacements et stationnement. En effet, ne rentrant jamais avant 19h le soir et ayant marre de tourner systématiquement pendant 20-25 minutes pour trouver une place (surtout quand on est parti depuis 7h30 le matin), j'avais pris l'habitude de laisser ma voiture garée toute la semaine et utiliser le bus pour me rendre sur mon lieu de travail. Ca me doublait mon temps de trajet ( si ce n'était pas triplé aux heures de pointes étudiantes quand j'avais le malheur de me lever 5-10 minutes trop tard) mais je me disais qu'au moins je faisais un geste pour la planète en utilisant les transports publics.

Avec leur nouveau système : payer à l'horodateur, ne pas pouvoir rester plus de 48h à la même place, encore moins de places quand on habite l'hypercentre, ils ont tout gagné. Je vais prendre un abonnement nuit et weekend en parking sous-terrain payant, et surtout pas un qui est géré par la ville! Pour info les abonnements de la ville sont trimestriels et ne peuvent être faits qu'à chaque début de trimestre. Tant de souplesse me laisse rêveuse !).
C'est malheureux à dire, mais tant pis pour la planète. Je vais prendre ma voiture tous les jours. Quitte à ce que je paye plus cher , autant que cela me soit bénéfique : + de temps pour dormir, - d'énervement et adieux les tours sans fin à la recherche d'une place et adieu les contraintes liées aux transports au commun.

Mais je tiens, à rappeler l'efficacité du "vaste" plan de communication grâce auquel je me retrouve à payer un abonnement annuel TCAR que je ne vais plus utiliser et que je ne peux pas résilier. Car ignare que j'étais, je l'ai fait renouvelé la semaine dernière ! Pourtant j'avais bien checké http://www.rouen.fr/stationnement au préalable pour vérifier que cette année encore, je pouvais organiser mes trajets de cette façon : stationnement résidentiel : 120 € par an + abonnement TCAR à l'année (210 € / an).

En conclusion, dans les services publics (en tout cas en France, ailleurs je sais pas) à part payer et dire amen ou fermer sa gueule, on a pas d'autres choix.

Écrit par : Ariane | 27/09/2012

Répondre à ce commentaire

bonjour,

çà me fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule scandalisée par le nouveau plan de stationnement résidentiel à Rouen.
Pour commencer, je vais déjà perdre 20€ car mon abonnement résidentiel courrait jusqu'au 31 décembre 2012 : 2 mois dans le BABA, cool ! Pourquoi ne pas avoir commencé le 1er janvier 2013 et avoir informé personnellement chaque abonné résidentiel ?
De plus, j'habite place du vieux marché, et c'est déjà la misère pour se garer au quotidien avec le système actuel mais avec le nouveau plan, que dire ? Vais-je devoir marcher 1 km pour retrouver ma voiture que je prends à 7h00 tous les matins ??? et tant pis si je suis chargée comme une mule ??!! Et ne me parlez pas de la TCAR car je travaille à 30 km de Rouen et aucun service ne dessert l'endroit où je vais !!
N'ayant pas les moyens de m'offrir un abonnement à 100€ le mois dans le parking du vieux marché, c'est donc la galère assurée !! et sans parler du coût supplémentaire annuel de 62€ (182 € au lieu de 120 €).
BREF, merci la mairie de Rouen : apparemment le prix de la taxe d'habitation ne vous suffit pas, il fallait donc trouver un autre moyen de pomper l'argent des rouennais et d'e******r le monde ! C'est réussi, félicitations ! je m'en souviendrai...

Écrit par : alex | 14/10/2012

Répondre à ce commentaire

je suis écœurée aussi déjà, n'ayant pas de garage, on me dégrade ma voiture et vole mes enjoliveurs, je vais devoir payer en plus. ici il y a beaucoup de logements modestes encore des charges en plus, on ne s'en sort plus.
pourquoi payant ???? le centre ville est à dix bonnes minutes à pied ? j'ai envie de pleurer jusqu'où je vais devoir aller me garer, avec mes courses, mes enfants et enceinte en plus..........................

Écrit par : croicel | 16/10/2012

Répondre à ce commentaire

Quelle honte!!! Je rejoins le commentaire posté juste au-dessus. On me dégrade régulièrement mon véhicule en stationnement rue bouquet ou rue de campuley. Je viens de payer près de 200 euros pour réparer mes rétroviseurs qui pandouillaient sur ma voiture un soir en allant travailler et en plus aujourd'hui on nous demande de payer 15 euros pour pouvoir stationner nos voitures dans ces rues. Dorénavant je dois stationner mon véhicule à plus de 10 minutes de mon domicile à 6 heures du matin quand je viens de travailler toute la nuit. Et en plus on a été prévenu que quelques jours avant. La parti socialiste à encore frapper (d'ailleur notre maire n'a même pas été élu qui aurait voté Yvon Robert une nouvelle fois?)! On sait pour qui on votera en 2017!

Écrit par : thomas | 06/11/2012

Répondre à ce commentaire

merci la gauche ! des impôts et toujours des impôts ! le train de vie des politiques coûte cher aux contribuables...

Écrit par : martin | 13/11/2012

Répondre à ce commentaire

Parking de la Haute Vieille Tour : 22% d'augmentation.
Mon abonnement de 245€ par trimestre passe à 300€. Nous sommes 400 abonnés à nous faire racketter et on ne discute pas !!!
Vivement 2014 pour faire le ménage. La racaille n'est pas là où l'on croit !

Écrit par : jean michel | 15/11/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire