Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Selon que vous serez puissant ou misérable...

Constat du 26 11 13 007.jpgPermettre un bon fonctionnement du parking de surface de l'Hôtel de Ville nécessite d’en limiter dès à présent les accès à des véhicules dûment habilités selon les autorisations délivrées par la Direction de la Tranquillité Publique et d’en interdire par voie de conséquence l’accès public. Pour leurs démarches administratives, les administrés seront invités à utiliser les modes de déplacement doux, les transports en commun ou à défaut à se reporter vers le parking public souterrain de l’Hôtel de Ville. Accessible aux seuls véhicules dûment autorisés, le maintien du parking de surface dans le domaine public routier ne se justifie plus.

(...)

L’existence d’une poche de stationnement gratuit en centre-ville constituerait par ailleurs une incohérence avec la nouvelle politique du stationnement dans le centre de ROUEN, approuvée par délibération du Conseil Municipal du 6 juillet 2012, dont l’un des objectifs consiste précisément à éliminer les poches de stationnement gratuit en centre-ville et favoriser l’usage des transports en commun.

(...)


Enfin, il est important de rappeler que le P.D.E., qui relève de l’exemplarité des services et de leur capacité d’entraînement, s’inscrit dans la démarche d’Agenda 21 « Ma ville, c’est ma planète ».


Tel était le sens d'une délibération votée le 25 janvier 2013 en conseil municipal.


Pour autant, l'oeil averti de certains personnels de l'Hôtel de Ville nous signalera la présence d'une petite voiture bleue, Peugeot de son état, garée depuis des mois, mais qui ces dernières semaines aura due être déplacée, gênant la livraison de la papeterie municipale. Hélas, le véhicule n'ayant pas bougé depuis longtemps, et la batterie étant à plat, c'est donc à la force de l'épaule et du poignet que le personnel municipal aura dû intervenir et la pousser sur une place restée libre.

 

Il s'avère que le véhicule appartiendrait à l'un des membre de la famille d'une des adjointes au Maire, pourtant bien placée pour faire respecter le stationnement. Deux poids, deux mesures, quand Paris Normandie nous apprend que le fruit des PV de stationnement aura été particulièrement élevé cette année. A priori pas pour tout le monde, car à aucun moment le véhicule, ventouse pour le coup, n'aura été verbalisé ni même emmené à la fourrière. Un fait du prince que pour notre part, comme bon nombre du personnel, nous trouvons particulièrement déplacé, quand on écrit au travers d'une délibération, "qu'il est important de rappeler que le PDE relève de l'exemplarité des services", et qu'en tant qu'adjoint, on est sensé montrer l'exemple.

 

Les services sûrement, certains élus à priori moins.

 

A l'heure où le politique est un peu trop facilement montré du doigt, ce "petit" type de comportement individuel ne peut que porter préjudice à tous. Nous appelons le Maire de Rouen à y mettre bon ordre, et à l'adjointe en charge, à défaut de payer ce que lui aurait couté un stationnement en bonne et due forme dans un des parkings de la ville, ainsi que des PV et un enlèvement pour le coup virtuels, à déjà appeler une dépanneuse, et à faire un don à cette approche de Noël, à une oeuvre caritative d'au moins du montant dû.

 

Certes, cela fait une somme, mais pour autant, à cultiver plusieurs mandats, cela ne devrait pas être un trop grand frein ni un trop gros problème.

 

"Selon que vous serez puissant ou misérable,
Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir."

 

La fable de Jean de la Fontaine reste hélas encore à ce jour bien vérifiée.

Commentaires

  • Petits arrangements entre copains-copines, petits avantages quotidiens, petits privilèges usurpés, petits passe-droits abusifs, ces grands donneurs de leçons et grands faiseurs de morale se compromettent, abaissent leur fonction élective et le mandat qui leur a été confié par les électeurs pour gérer honnêtement la ville. Ils ont le mépris des fonctionnaires municipaux qui les endurent au quotidien et la défiance des habitants qui au-delà de leur incapacité découvrent leurs agissements qu’ils réprouvent.

    Beurk !

  • A propos de stationnement : si vous utilisez lez places payantes vous risquez, si vous êtes retardé, d'avoir une contravention donc faites comme beaucoup , rive gauche : garez-vous sur les trottoirs ou, mieux, sur les aires de jeux pour enfants vous ne risquez rien , nous le vérifions depuis des semaines !

  • Ah! Le stationnement en ville! Cette anecdote prouve, une nouvelle fois le passe-droit dont certains(certaines) n’hésitent d’en user ayant des fonctions qu’ils-elles croient au-dessus des lois… Ainsi, le système D ( l’individualisme) est ainsi conforté ! Chacun donc, se débrouille au mieux ( cf. l’autre commentaire.)Dans ma rue( une des plus longues de Rouen après celle du Renard) le stationnement est toléré à cheval sur le trottoir( à certains endroits) Des automobilistes peu scrupuleux( étourdis ?) garent leur belle automobile complètement sur le passage obligeant les piétons à descendre sur la chaussée, que dire d’un fauteuil roulant ou une poussette ? Pour ces derniers, risque de se faire écharper plutôt que de choquer le rétroviseur du rutilant véhicule si précieux !
    A contrario, une amie obligée d’aller chercher un objet lourd et encombrant dans une petite rue du centre ville aurait pu laisser son véhicule en double file( comme le font nombre de nos concitoyens) faute de place, elle a garé un court moment son automobile sur un emplacement « transport de fonds » bien mal lui en a prit. Verbalisé à 135 €( heureuse d’apprendre à posteriori que l’amende était, il y a quelques mois encore de 35€ !) Mais il faut bien faire rentrer l’argent…
    Enfin, tout cela pour conclure que le véhicule individuel n’est pas le bienvenu en ville mais rapporte gros…. Quand une décision courageuse et honnête pour en réduire sérieusement l’usage sauf cas justifiés et exceptionnels( à définir) en favorisant les déplacements légers et les transports en commun…gratuits ?
    Ah! Le stationnement en ville! Cette a

  • Pour info, la petite voiture bleue a été "déménagée" très récemment(juste avant le conseil municipal !)selon l'un des agents ASVP gardant l'entrée du parking.

Les commentaires sont fermés.