Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Elections municipales 2014 : résultats du 1er tour à Rouen.

Municipales-2014_Val-de-Marne.jpg-Rouen Bleu Marine – Guillaume Pennelle (FN) : 3878 voix, soit 13,38 %

 

-Lutte Ouvrière Faire entendre le camp des travailleurs – Frédéric Podguszer : 299 voix, soit 1,03 %


-Alternative à gauche, Place au peuple ! – Raphaëlle Brangier : 1544 voix, soit 5,33 %


-Avec tous ceux qui aiment Rouen (UDI) – Patrick Chabert : 3948 voix, soit 13,62 %


-Décidons Rouen – Jean-Michel Bérégovoy : 3215 voix, soit 11,09 %


-Rouen à gauche vraiment – Clément Lefevre : 559 voix, soit 1,93 %


-Rouen c’est vous ! – Jean-François Bures : 6781 voix, soit 23,39 %


-Notre force c’est Rouen – Yvon Robert : 8766 voix, soit 30,24 %

 

Taux d’abstention : 47,27 %

Commentaires

  • Plus Robert se cramponne à la Mairie, plus il dévisse et plus la ville plonge.
    La comparaison du scrutin municipal de 2008 et celui de 2014 illustre la tendance Robert à l'effondrement de Rouen:

    Abstentions = + 1 000
    PS + PC + Verts= - 7 600
    UMP + Centre = - 2 000
    Extrème gauche = + 400
    Extrème droite = + 3 900

    Gestionnaire pitoyable comme la relevé la Chambre Régionale des Comptes, Robert regarde les rouennais d'en haut. Il ne comprends rien à la ville. Il est étrangers aux difficultés des rouennais. Il est sous l'emprisme d'un socialisme dominateur. Il prend ses ordres sous la dictée du Petit Quevilly et du Grand Quevilly.
    Demain à nouveau coalisé avec les Verts et les Communistes il abaissera un peu plus la ville pendant 6 ans s'il est réélu.
    Sa candidature est désavouée par les rouennais pour ce 1er tour électoral. Le 30 mars, les rouennais, s'ils amplifient ce mouvement, comme leur intérêt le dicte, il quittera la Mairie et ce sera un bienfait pour Rouen.

  • A Rouen, faire barrage au PS.
    Quand on vote pour le PS, on élit des communistes à la Mairie.
    Quand on vote pour le PS, on met en place M. Robert.
    Quand on vote pour le PS, on efface Rouen de la Métropole.
    Quand on vote pour le PS, on augmente les impôts.
    Quand on vote pour le PS, on endette un peu plus la ville.
    Quand on vote pour le PS, Rouen recule pour 6 ans.
    Quand on vote pour le PS, on en voit tous les jours les dégâts.
    A Rouen, quand on fait barrage au PS, on sanctionne Robert et Hollande.
    A Rouen, le 30 mars, seul le vote utile écartera le PS, Robert et Hollande. Le vote utile c’est de voter pour Jean-François BURES.

Les commentaires sont fermés.