Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jeux

  • Une banderole décrochée sans fanfare ni trompette...

    JOJ Rouen HV.jpgOn nous l'avait promis ! C'était même en double page dans le programme de Rouen Motivée :

    Rouen serait Ville Olympique de la Jeunesse en 2014 !!!

    Tout cela à grand renforts de communiqués et de conférences de presse, grande réception -sans oublier un grand tour en hélicoptère au dessus de l'Agglo- des représentants du CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français ), trop contents de venir à bon compte profiter de l'Armada-champagne et petits fours-, comme ils l'avaient déjà fait à Toulouse et Dunkerque, elles aussi candidates, mais qui ne pouvaient déjà ignorer la candidature française aux Jeux Olympiques d'Hiver en 2018;

    A l'entendre, l'évênement semblait déjà être sur les rails.

    Comble du cynisme, un voyage à Pékin fut même conseillé pour appuyer la candidature rouennaise, pour faire du lobbying auprès des instances internationales.

    Henri Sérandour l'avoue aujourd'hui, le Comité attend les premiers JOJ, en 2010, à Singapour pour se faire une idée précise des tenants et des aboutissants ainsi que du coût d’un tel projet. Et puis surtout, pas question de gêner la candidature nationale...

    Sans tambour ni trompette, la banderole affichée au fronton de l'Hôtel de Ville a été décrochée en catimini.

    Il ne reste plus aujourd'hui que 99 projets dans le programme de Rouen Motivée.