Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Web

  • 6786 ! Merci à tous.

    images-3.jpeg

    6786 visiteurs uniques

     

    23.076 visites

     

    53.428 pages consultées

     

    Et tout ça rien que pour le mois d'octobre...

     

    Presque six ans d'existence, et surtout d'exercice d'écriture devenu presque quotidien à vous faire partager notre action et notre point de vue de l'action municipale.

     

    Progressivement l'audience augmente , et bien évidemment, cela n'est pas fait pour nous déplaire. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre, et les derniers chiffres de ce mois d'octobre sont là pour le prouver.

     

    Alors, nous tenons à  vous remercier pour ces lectures, vos commentaires, vos partages ... qui nous permettent d’afficher un tel nombre de lecteurs aujourd’hui.

     

  • Alain Mbongo et Mensoura Benguella en campagne pour les cantonales.

    ammb.jpg

     

    L'énergie est au Centre, et au delà du slogan, samedi dernier, c'est notre collègue Alain Mbongo et sa suppléante Mensoura Benguella que nous avons accompagné sur le canton 7 à la rencontre des habitants, pour terminer autour d'un verre de l'amitié à la Civette du Vallon Suisse.

    Alain et Mensoura se mettent donc aussi au blog de campagne, et vous pouvez désormais les suivre et les interroger sur

     
    http://alainmbongocantonales2011.wordpress.com/

    En dehors de la toile, on les croise aussi régulièrement dans les quartiers, et on peut les joindre

    par mail : alainmbongooyi76@orange.fr

    ou au téléphone au : 06.16.01.76.16

  • Copenhague 2009 - L'ultimatum climatique.

    En décembre, le Danemark va accueillir le prochain sommet international des Nations Unies   sur le climat. La communauté internationale doit y élaborer un accord global qui prendra la suite du protocole de Kyoto. Ratifié par 175 pays (à l'exception notable des États-Unis), ce premier traité international de lutte contre les changements climatiques est entré en vigueur en 2005. Il prévoit une réduction des quantités de gaz à effet de serre émises par les pays industrialisés d'au moins 5,2 % d'ici à 2012, par rapport aux niveaux de 1990. Le traité de Kyoto arrive à expiration fin 2012. Le nouvel accord international devrait couvrir la période 2013-2017.

    Si un accord ambitieux et fort est signé à Copenhague puis ratifié par tous les États, nous serons dans les délais pour contenir l'augmentation des températures en deçà de 2°C et éviter l'emballement climatique... Sinon, il deviendra quasiment impossible de maîtriser les impacts irréversibles d'un grave bouleversement du climat.

    L'ultimatum climatique est une campagne s'intégrant dans la mobilisation internationale pour obtenir à Copenhague 2009 un accord à la hauteur des enjeux climatiques. Pour plus d'information sur la mobilisation internationale http://tcktcktck.org

    En moins de 2 mois, l'appel lancé  par les 11 ONG composant l'Ultimatum Climatique a été signé par plus de 100 000 personnes. C'est d'ores et déjà un succès ! Le Président de la République Française, Nicolas Sarkozy s'est d'ailleurs chargé de rappeler aux Nations Unies que le climat est l'affaire de tous et qu'on ne pouvait pas rater le rendez-vous de Copenhague.

    Site web de L'ultimatum climatique

     

     

  • Journée mondiale de lutte contre la maladie d'Alzheimer.

    928941129.jpgAujourd'hui c'est la 16ème Journée de lutte contre la maladie d'Alzheimer. Une journée qui mobilise toutes les énergies pour améliorer au quotidien la vie des personnes atteintes et de leurs proches. Cette année, les aidants familiaux sont à l'honneur, car au travers d'une personne touchée, c'est tout l'ensemble d'une famille qui est affectée. Une journée pour faire le point sur les aidants, leurs difficultés, leurs attentes...

    La charge de travail induite par la dépendance de la personne malade excède largement les capacités d'une seule personne, mais c'est pourtant bien elle, conjoint ou enfant, qui assume l'essentiel de la prise en charge. Une confrontation à chaque heure à une quadruple charge affective, psychologique, physique et financière dans l'accompagnement du malade, qui requiert une vigilance qui progressivement mobilise l'aidant 24 heures sur 24, et qui conduit à des situations d'épuisement physique et psychologique, à une diminution de la fréquence des relations avec la famille ou les amis, des loisirs ou des activités associatives, amenant un inexorable processus de marginalisation sociale.

    Le rôle des aidants familiaux n'a été reconnu qu'avec la loi du 11 février 2005. Leur accompagnement par les Pouvoirs Publics est encore largement insuffisant au regard de leur investissement auprès des personnes malades. La mise en place d'un congé de soutien familial constiture une innovation à la portée encore limitée. Par ailleurs, l'impulsion donnée par le plan Alzheimer au développement et à la diversification des structures et solutions de répis qu'elles soient de jour ou temporaires ne permet pas de combler le déficit de places disponibles.

    A Rouen, des établissements médicalisés accueillent des personnes âgées désorientées, souffrant de la maladie d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée, avec les autres résidants, une unité de vie comme le CANTOU (Centre d'Activités Naturelles Tirées d'Occupations Utiles - la personne âgée est associée, selon ses possibilités, à la vie quotidienne du centre, en aidant aux activités ) avec un personnel d'encadrement formé à la prise en charge de ces personnes propose des activités adaptées à la maladie.

    Des structures qui sont des éléments essentiels pour les aidants, mais qu'il convient d'aider et de diversifier pour aider les malades et les familles. C'est le rôle du CLIC (Centre Local d'Information et de Coordination ) qui répond aux interrogations et informe sur les solutions existantes.

     

     

  • Street View.

    512873.jpg

     

    Voici tout juste un an, Google ajoutait officiellement en France une nouvelle fonctionnalité à son service de cartographie. Street View affichait les vues panoramiques à 360° de certains quartiers de Paris, Lyon, Lille, Toulouse, Marseille et Nice.

    Après avoir "street viewé" plusieurs autres villes avec ses drôles de voitures, le numéro un des moteurs de recherche fait aujourd'hui appel aux internautes pour choisir les prochains lieux touristiques qui seront visibles dans Street View.

    Tous ces endroits emblématiques du patrimoine français ont été suggérés par les internautes dans une première phase. Du 25 août au 2 septembre dernier, en partenariat avec Atout France, l'agence de développement touristique nationale, Google Maps a recueilli des milliers de propositions. A l'issue de cette collecte, quatorze ont été retenues.

    Google propose maintenant de faire une sélection parmi ces quatorze lieux : le mont Saint-Michel, la cité médiévale de Carcassonne, les châteaux de Chambord, des ducs de Bretagne, de Fontainebleau, de Chantilly, le lac d'Annecy, le jardin des Tuileries, le quartier du Vieux-Marché et de la cathédrale de Rouen, le Stade de France, le palais des Papes à Avignon, la cathédrale d'Amiens, le parc de la Tête-d'Or à Lyon, la place Stanislas à Nancy.

    « A présent, c'est à votre tour d'élire les deux lieux exceptionnels que vous souhaitez voir figurer dans Street View, de Google Maps », indique le moteur de recherche sur une page créée pour le vote.

    Les internautes disposent de quelques jours pour faire leur choix. Le vote est ouvert jusqu'au 20 septembre prochain. Dès que les deux sites élus seront connus, les cyclistes de Google enfourcheront leur machine pour les prendre en photo sous toutes les coutures.

  • Bienvenue dans le monde de l'internet.

    cyberbase.jpgElle est ouverte depuis plusieurs mois, et déjà elle fait le plein. Elle est un lieu de rencontre inter générationnel, fait se rencontrer des habitants des Hauts de Rouen, mais aussi du centre-ville et des communes environnantes.

    Moyennant dix euros mensuels, ce sont déjà 180 abonnés qui ont investi le lieu pour découvrir la toile. Ici pros et débutants de la souris et du clavier trouvent matériels, disponibilité et conseils.

    La cyber-base, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, est née par la volonté de l'équipe municipale précédente de créer un espace public numérique, labellisé par la Caisse des Dépôts et Consignations,  qui  non  seulement  vise  à  permettre l'accès et l'initiation aux outils multimédias, gage aujourd'hui incontournable d'une bonne insertion sociale et professionnelle, mais qui constitue également  un lieu de convergence des services éducatifs, administratifs et culturels.

    La cyberbase sera "visitée" vendredi 6 mars, à défaut d'être inaugurée, par le Maire de Rouen, le Préfet de la Région Haute-Normandie Rémi Caron, Laurent Fabius, Président de l'Agglo et Loic Rolland, Directeur Régional de la Caisse des dépôts et Consignations.

    Et comme il est presque certain que la paternité du projet sera vraisemblablement passée là encore sous silence, que la presse locale ne s'en fera pas l'écho autrement que dans les faits divers, il nous semble là aussi important par principe de rappeler qui porta le projet sur les fonts baptismaux.