Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Journée Mondiale de lutte contre le Sida : 1er décembre 2010.

    « Le temps passe, pas le sida.»

    Ce mercredi 1er décembre 2010 se tiendra la 23ème journée Mondiale de Lutte contre le Sida qui sera consacrée au thème "Arrêter le Sida. Tenir la promesse".

    Le sida, aujourd’hui, ne fait plus la Une de l’actualité. Depuis 1994, c'est un combat difficile qui est mené. Aujourd’hui, le sida est toujours là avec 150000 malades en France, 33 millions dans le monde, 1 mort et une contamination toutes les 10 secondes alors que le vaccin est encore loin. Ce sont également 30000 personnes qui ignorent qu’elles sont séropositives et 2 jeunes de 15 à 24 ans découvrent chaque jour qu’ils le sont. En Haute-Normandie, ce sont presque 1500 personnes qui sont suivies dans les différents hôpitaux de la Région.

    Comme le sida fait moins peur,  les comportements de prévention se relâchent, les prises de risque augmentent. En témoigne notamment la recrudescence des IST, les infections sexuellement transmissibles.

    La meilleure parade : informer, encore et toujours.

    Pour la journée mondiale de lutte contre le Sida le 1er décembre, le CHU de Rouen, en partenariat avec le Corevih Haute-Normandie, met en place une journée d'informations sur la prévention.

    De 10h à 17h, le Centre de dépistage anonyme et gratuit ouvre ses portes pour le dépistage. Des stands d'informations seront installé dans l'anneau central de 10h à 16h30 et dans le bâtiment des Ressources humaines de 12h à 14h. Un autre sera présent à l'Espace du Palais de 10h à 19h.

    Des préservatifs masculins et féminins seront également à disposition.

    Et cette année une nouveauté ! Un jeu vidéo, "Planète rouge", sera mis à disposition sur les stands. Les points gagnés seront traduits en Euros, reversés à l'association "Sol en Si"  (association nationale s'occupant de soutenir les enfants séropositifs au VIH). Il est déjà possible de se connecter sur www.planete-rouge.com pour y jouer*.
     
    *Pour accéder au jeu : nom = explorateur, code = 01122010


  • Les faiseux et les diseux.

    valerie-fourneyron-assemblee-nationale_439.jpg"Un centriste ça ne sert à rien".

    La phrase, peut respectueuse des opinions et des personnes, est de Valérie Fourneyron et tenue lors du dernier conseil municipal.

    A rien ? A voir.

    La phrase trouve son origine sur l'embarras du Maire de Rouen à voir voter par notre groupe, une motion présentée par le groupe PS, demandant au gouvernement d'honorer ses engagements en matière de contrats aidés, mettant ainsi à mal un antisarkozysme pavlovien destiné à lui valoir en récompense, un possible secrétariat aux sports et à la jeunesse si la Gauche gagnait en 2012. Une prise de position de notre groupe qui tranche mal avec le costume qu'elle voudrait nous voir endosser : un groupe d'élus de droite, attaché aux privilèges des plus riches et peu soucieux de défendre une politique sociale pour celles et ceux qui en ont le plus besoin.

    Comme le lui faisait remarquer Nicolas Zuili dans son intervention, s'il est important de reconnaître l’importance aujourd’hui de ces contrats aidés dans le fonctionnement de nombreuses associations et structures bénéficiant de peu de ressources, on pouvait aussi s'étonner que le groupe PS n'ait pas proposé de pistes pour que le travail dans les associations ou les structures concernées, soit valorisé à sa juste valeur, y compris si cela devait passer par un engagement financier de l'Etat, mais dans des modalités autres, plutôt que de réclamer la pérénisation d'un dispositif peu efficace pour ses bénéficiaires.

    Non, comme à l'accoutumé, le Parti Socialiste pousse des cris d'orfraies, beugle contre le gouvernement, mais ne propose rien.

    Dernier exemple en date s'il le faut pour s'en convaincre : l'idée introduite à l'Assemblée Nationale d'une participation de 30 € conditionnant l'accès à l'Aide Médicale Etat. Face aux légitimes interrogations des associations et des professionnels de santé qui nous ont interpellé sur le sujet et dont nous nous sommes fait le relais, notre collègue Catherine Morin Desailly a déposé un amendement en ce sens, et qui sera débattu demain au Sénat, justifié au double titre de la santé publique et de l'aide sociale. Autre élu à intervenir également sur ce sujet, le sénateur communiste Thierry Foucaud, quand les édiles socialistes, parangons de vertu, se sont fait porter pâle et n'ont même pas répondu aux sollicitations des associations rouennaises. Souhaitons toutefois, qu'il sauront tout de même s'associer à une voix du Centre pour retoquer un article voté à l'Assemblée Nationale.

    Alors pour répondre au Maire de Rouen, un centriste ne sert peut-être à rien, mais il sait pour autant ici se mettre au service de la collectivité et avoir le sens de l'intérêt commun, quand d'autres eux, ne jurent et n'agissent que par et pour le Parti.

    Suivez mon regard...

  • Visite de quartier.

    mg1.jpg

    Les élus du groupe d'Opposition Centriste au Conseil Municipal viendront à votre rencontre lors d'une visite dans votre quartier,

    le samedi 4 Décembre 2010


     sous forme d'un « diagnostic en marchant ».

    C'est l'un de nos engagements d'élus, que d'aller régulièrement à la rencontre des habitants afin d'instaurer avec eux une relation de proximité et de leur offrir un moment d'écoute pour aider à résoudre des dysfonctionnements ou situations difficiles. Pour ceux qui n'auront pas la possibilité de se rendre à ce rendez vous, vous pourrez nous contacter à notre permanence, 8 bis rue Alsace Lorraine à Rouen ou en téléphonant au : 02.35.15.38.30.

    L'équipe de RouenPerspectives espère que vous serez nombreux à répondre à cette invitation et venir échanger avec elle. Vous trouverez ci-joint le plan du circuit proposé dans les différents secteurs, ainsi que les horaires approximatifs de passage.

    Programme :

    10H30 : Rendez-Vous devant la boulangerie, 90 rue du Mont Gargan.

    Rue Annie de Pène

    Rue Léonard Bordes

    Rue du Fort Sainte Catherine

    Rue du Docteur Gallouen

    Rue Legris

    Rue Arnaud

    Rue Léonard Bordes

    Rue Annie de Pène

    Rue du Progrès

    Rue du Mont Gargan,

    Cette visite se terminera vers 11H45-12H à la Maison de Quartier, rue de l’enseigne Renaud , où nous vous attendons nombreux pour parler de votre Quartier autour d’un verre de l’amitié.



    Agrandir le plan

  • Noctambules et noctambus.

    NOCTAmbus.jpgL'Agglomération a enfin entendu les couches tard en mettant à leur disposition, trois lignes de bus "nocturnes", desservant les lieux de fêtes et les campus étudiants.

    Un plus certain pour celles et ceux qui ne disposent pas de véhicule personnel, mais surtout une offre de transport en commun plus en phase avec ce que l'on peut attendre d'une grande agglomération à l'écoute de ses habitants.

    Désormais, ce sont donc trois lignes, dont la T1 Téor, la N1 et la N2, qui circuleront jusqu'à 1H30 du matin la semaine, et jusqu'à 3H30 les vendredis et samedis.

    Concommitant avec l'ouverture du 106, dont l'accessibilité par les transports en commun parait plus incertaine que celle d'une ex-médiathèque dénoncée en son temps par l'ex-opposition socialiste aujourd'hui majoritaire, le lancement de Noctambus vendredi soir dernier a connu quelques ratées si l'on en croit le public venu nombreux découvrir la nouvelle salle de Musiques Actuelles en aval du Pont Guillaume Le Conquérant.

    Le concert s'étant terminé en effet à 22H15, le public a du attendre 23H, soit l'horaire du N2 pour pouvoir espérer rentrer vers la rive droite, les plus courageux ayant fait le retour à pied vers le centre ville.

    Trois quart d'heure d'attente qui n'auront même pas pu se faire autour d'un verre, le 106 ne délivrant que des boissons en alcool le temps du concert, suivant la volonté du Président de la Crea.

    Alors oui, trois lignes de bus en nocturne c'est bien, à condition toutefois de revoir certains horaires.

  • Parlez vous DOB ?

    567647612.2.jpgA l'occasion du conseil municipal du 27 novembre dernier, ont été débattues de ce que l'on appelle les orientations budgétaires, véritable feuille de route, de la mandature pour l'année 2011.

    Ce troisième débat d'orientation du mandat, comme à l'accoutumée, fut un inventaire à la Prévert de décisions, qui si on ne vivait pas à Rouen, donnerait au lecteur l'impression que la Ville bouge.

    Mélangeant à tour de bras projets CREA et projets Ville, nous avons un peu eu l'impression samedi dernier d'être devenus conseillers communautaires.

    Un document, où encore une fois, il est difficile de se réjouir des orientations prises comme de les rejeter en bloc.

    Notre intervention, portée par Nicolas Zuili est consultable ici

  • Deux miss France, mais une seule et unique pour Rouen.

    logo-reinesderouen.jpgCo présidentes de la manifestation, les deux anciennes Reines de Rouen Aurélie Lelièvre (2006), Aurélie Le Pesteur (2007)et Stéphanie Berben, ont repris dignement le flambeau d'Ernest Anne et insufflé une nouvelle dynamique à une soirée qui dotera Rouen d'une nouvelle Reine, pardon miss. 

    Si la soirée de son élection n'aura lieu que samedi soir prochain à la Halle aux Toiles, l'équipe regroupée au sein de l'Association Mademoiselle Evènements pense déjà fortement à l'édition 2011 et à sa future reine qui pourrait se dérouler se murmure t'il, au zénith, le Président de l'Agglomération ayant trouvé semble t'il un soupçon d'amusement pour la manifestation.

    Samedi soir prochain, Cécile Richard devra donc transmettre sa couronne à une nouvelle miss, qui devra, comme toutes celles qui l'on déjà précédée devra représenter Rouen dans toutes ses manifestations.

    Samedi soir, Elles seront 12.

    12 jeunes filles à briguer le titre, pour la nouvelle année 2011 : Céline, Charlène, Alix, Mélissa, Périne, Clémentine, Charlotte, Estelle, Amandine P, Justine, Alexandra et Amandine L sont donc en course demain soir pour remporter la couronne tant convoitée.

    Ce soir, la 44e Nuit des Reines de Rouen se tiendra à la Halle aux Toiles à 20H30.
    Tous nos voeux donc de réussite pour cette nouvelle mouture et pour les postulantes au titre.

    Plus d'infos sur  www.reinesderouen.fr


    Et les gagnantes sont Céline Bourgeois élue miss Rouen 2011 et Amandine Plaisant sa première dauphine.

    Nous leur adressons toutes nos sincères félicitations.



  • Conseil Municipal.

    mairie_salleconseil.jpgLe prochain conseil municipal se tiendra à l'Hôtel de Ville le samedi 27 Novembre 2010 à 9h.
    La séance est publique.

    Pour ceux qui le souhaitent, les délibérations dont nous aurons à débattre sont consultables ici